Pas de match
cette semaine
Emplacement publicitaire
consulter
  • mercredi 21 novembre 2018
  • Pas de bougies
    à souffler aujourd'hui
Emplacement publicitaire
consulter
Emplacement publicitaire
consulter

L 'HISTOIRE DE L' ETOILE SPORTIVE LAMPAULAISE



Le club de football de la commune de Lampaul-Guimiliau a pour initiales ESL, ce qui signifie Etoile Sportive Lampaulaise.


Il a été créé en 1940, en pleine Seconde Guerre Mondiale, à l'initiative d'Yves Meudec et Yves Chapalain, et à la suite de l'interdiction par les allemands de faire du vélo, le sport phare de l'époque. Yves Chapalain venait d'ailleurs de remporter la course communale à 4 reprises (de 1935 à 1938) !!!


Les premières rencontres, qui n'étaient qu'amicales, ont eu lieu contre les communes limitrophes (AS Landivisiau, Gars de Saint-Thivisiau, Saint-Servais, Bodilis, Sizun, Saint-Thégonnec et Guiclan). Il n'y avait pas encore, à l'époque, d'entraîneur, mais l'ESL bénéficiait néanmoins des conseils d'un ancien joueur du Stade Morlaisien, Jean Quéinnec, alors maire de Lampaul.


Le premier terrain de foot de la commune se trouvait à Croas Pol, puis à Croas Ar Go, dès les premiers matchs officiels qui se sont déroulés en 1948/1949, dans le championnat de Troisième Division de District.


Enregistré en sous-préfecture en Mars 1951, l'ES Lampaulaise a connu ses heures de gloire à la fin des années 80, avec les montées successives en Première Division de District, puis en Promotion d'Honneur Régionale, et les bons parcours en Coupe de France, notamment l'accès au 5ème tour en 1986, et la défaite contre le Stade Léonard, qui jouait alors en D4.


Un des bons souvenirs du club remonte au mois de Mai 1981, lorsque l'équipe première s'est qualifiée pour la finale de Coupe de District, qu'elle a malheureusement perdu face à Carantec.
Mais l'exploit historique du club reste l'élimination du Stade Morlaisien, club de DH, en 1990, au 3ème tour de Coupe de France.


Plus récemment, le club a connu une fantastique saison 2002/2003 qui a vu les 3 équipes seniors monter (A, B et C), ainsi que les 13 ans et les 18 ans. Malheureusement, cette embellie ne fut que provisoire et les 3 équipes seniors n'ont pas réussi à se maintenir la saison suivante. Mais l'ESL connaît l'art de la patience et ses dirigeants savent que leur travail finira par payer.


Pour cela, le club peut compter sur des infrastructures parfaitement adaptées (notamment le stade municipal Julien Abgrall, qui dispose d'un club-house construit en 2002, et d'une buvette récemment refaite à neuf, ainsi que le terrain annexe de Croas Ar Go), sur des bénévoles dévoués, des supporters fidèles, mais aussi et surtout sur une génération de jeunes joueurs très prometteuse (plus de 160 jeunes licenciés sur les 230 que compte le club en tout). Sans oublier le conseil municipal et les partenaires, qui apportent leur soutien financier, matériel et logistique, et sans lesquels rien ne serait possible.



az